Boucle de Neyrac

Boucle de Neyrac Sentiers05

Trois voitures, une douzaine de personnes au départ de Gap. Le plaisir de se retrouver pour une belle journée de randonnée est manifeste.

Direction Piègut, un parking au bord de la route, une piste forestière indiquant le lieu-dit « Neyrac », et nous voilà en mouvement.

Un ami de Christian nous raconte qu’une mine de plomb a été exploitée dans ce secteur au 18ème siècle et Bernadette se souvient d’un festival de musique…

La forêt nous invite par un sentier sur notre droite, raide, sinueux, étroit, tapissé de feuilles, il est à la fois doux et ardu. Nous montons, chacun à notre rythme dans les odeurs de la forêt humide, parmi les couleurs finissantes de l’automne, accompagnés d’un soleil qui réchauffe timidement.

2 heures de grimpette, environ 450 mètres de dénivelé pour à peine 3 kms… et le sommet de Saint Colomban (1125 mètres d’altitude) est à nous.

Nous dominons le charmant village de Piègut, bien tranquille (300 habitants) en bas de la colline. Une vue de 360 degrés nous récompense de nos petits et gros efforts : Ceûze, Bure et ses premières neiges, le Vieux Chaillol lui aussi blanchi, la vallée de la Durance…

Les 12 coups de midi nous donnent l’heure du pique-nique. L’aire est assez spacieuse pour que chacun y trouve une place confortable.

Il faut descendre à Piègut pour faire une boucle et retrouver nos voitures. La place du village est charmante avec son église, le cimetière bien fleuri et la vieille école. Une très jolie fresque en céramique retient notre attention. Faite par des élèves, elle représente le village entouré de terres agricoles et est accrochée au mur d’entrée de l’école.

Par groupes de 4 nous amorçons notre retour. La descente se fait tranquillement mais prudemment sur les tapis de feuilles mouillées, sous couvert de la forêt ou à travers quelques marnes.

Très agréable journée pour une petite balade qui a tout d’une grande !

Texte : Danièle M.

Photos : Mireille et Christian