Col du Cendrier –Le Barry (2272m) – le Col de l’Escalier

Le Barry Sentiers 05

Randonnée du 28 octobre 2021


Une belle traversée de crête à partir des Hauts Infournas (1373m) aux environs de Saint-Bonnet-en-Champsaur.

Distance 14km, dénivelé cumulé : 1041m, 4h de montée et 3h30 de descente.

avec :Christian, Christiane, Corinne, Marie, Michèle, Simone et Serge.

La randonnée démarre sur une piste arborée. Après avoir été salués par un groupe d’équidés locaux presque aussi nombreux que le nôtre, nous atteignons les maisons forestières de Subeyranne (1550m) où se trouve une fontaine et une table de pique-nique.

Nous suivons la direction du Col du Cendrier (2170m). La piste se transforme rapidement en joli sentier qui s’élève tranquillement à flanc de montagne, bordé d’hêtres et de conifères.

L’ascension se fait à un rythme régulier, pas difficile.

Arrivée au col, il est 11h15, une petite pause s’impose au pied du Cuchon pour prendre le temps d’admirer la vue : le vallon de la Muande où nous apercevons le village de Molines en Champsaur (d’où l’on peut aussi partir pour faire la crête du Barry) et de l’autre coté la vallée du Drac et Saint-Bonnet.

En quittant le col du Cendrier, nous trouvons un peu de givre sur le sentier mais rien de méchant. Cette petite touche de blanc ne fait qu’embellir les couleurs de l’automne. Les myrtilles sont aussi au rendez-vous mais un peu glacées pour nos papilles !

Le sac allégé nous arrivons à la première puis la deuxième ascension du Barry : il y a de bonnes prises, pas de difficulté majeure si on aime un peu l’escalade. Tout le monde passe, à son rythme, avec de bons conseils et un coup de pouce si besoins. Christian avait prévu la corde au cas où mais elle ne fut pas nécessaire.

Face au Vieux Chaillol, au sommet du Barry (2274m) la deuxième pause déjeuné s’impose .

14h30 : on amorce la descente face au pic Queyrel vers le col de l’Escalier (2167m) avant de rejoindre un beau sentier sillonnant entre les mélèzes dorés des Bois de Barbeyroux.

C’est avec ravissement que nous atteignons les maisons forestières de Subeyranne pour une ultime pause. Cette splendide journée s’achève, nous savourons le plus longtemps possible ces instants privilégiés de communion avec Mère Nature.

Merci à tous.

Texte : Corinne, Photos : Christian et Corinne