Séjour raquettes en Vallouise

20200207_110145

Pour ce séjour raquettes en Vallouise, nous sommes 12 inscrits. Huit sont hébergés au gîte de l’Aiglière et 4 en hébergement personnel à Pelvoux et Vallouise. Nous nous retrouvons tous pour partager le repas du soir.
Le programme est dense et la météo favorable malgré une première journée mitigée.     

Jeudi 6 février : le vallon de NarreyrouxVallouise 1

 

Le départ se situe sur la route de Puy St Vincent 1600 au niveau de la « Maison du miel ». Nous chaussons les raquettes dès la début, sur une neige un peu dure, et empruntons le « chemin des canaux »  (qui évite la route d’été). Première halte à la chapelle Notre Dame, point d’entrée du hameau. Plus nous montons, plus la neige est bonne.

2020-02-06 11.04.08

Nous poursuivons notre marche jusqu’au parking d’été. Comme il y a un peu de temps avant le pique-nique, nous continuons  dans le vallon pour observer la cascade de glace que nous apercevons au fond d’un petit cirque. Dans cette partie, la neige est abondante. Nous en profitons pour faire « du hors piste ».

2020-02-06 12.31.57

Retour au parking pour le repas bien mérité, avant le retour en boucle vers la station. Nous rejoignons notre point de départ en longeant une piste de ski (la Balme) et en traversant à plusieurs reprises la route menant à Puy.

2020-02-06 13.16.15

Fin de l’aventure, à demain !!!

Vendredi 7 février  : le col de la Pousterle et le plateau d’Oréac

Vallouise 2

 

Tout le monde sur le pont à 9 h 30, direction Puy Saint Vincent 1400 que nous traversons en voiture jusqu’au parking du Pré d’Amont.

Première étape : le col de la Pousterle par le GR. La neige est tolée et il faut être vigilant pour ne pas déraper, mais nous avons chaussé nos raquettes « d’hiver ». Nous arrivons sur le plateau de la Pousterle. Le paysage qui s’offre à nous vaut largement ce premier effort. C’est grandiose et la neige est bonne. Nous continuons jusqu’au Col qui domine le Vallon du Fournel.

 

2020-02-07 11.02.00

2e étape : le plateau d’Oréac (suivre la Tête). Nous l’atteignons après quelques circonvolutions dans une neige excellente  parsemée de traces d’animaux.

Pause déjeuner bien méritée.

Après avoir cherché le sentier qui doit nous mener aux chalets de Tournoux, (il a disparu !!!), nous décidons de rebrousser chemin jusqu’au plateau de la Pousterle. Là, nous empruntons le sentier bien balisé qui nous permet d’arriver aux chalets et de rejoindre le Pré d’Amont où sont les voitures.

Journée bien remplie……. d’efforts, de paysages, sous un soleil généreux qui ne nous a pas quittés.

Faites de beaux rêves !!

 

Samedi 8 février

Vallouise 3

Dernier jour de notre périple. Nous avons perdu 3 membres de notre expédition (nous avions les mots d’excuse).

Direction Aile Froide. Nous stationnons juste avant le tunnel au bout de la route à Pelvoux les Claux.

Après un passage bien verglacé sous la cascade de glace, nous chaussons nos raquettes et trouvons une neige de plus en plus agréable au fur et à mesure de la montée. Nous arrivons sous le soleil au hameau d’Aile Froide que nous atteignons en un peu plus d’une heure en évitant au maximum la route.

Petite pause au village. Puis nous poursuivons dans la direction du Pré de Madame Carle. Nous nous régalons dans ce vallon : une neige épaisse, excellente,  sous le soleil.

 

 

A 2 km de l’objectif nous décidons d’arrêter et de profiter du soleil qui nous illumine pendant le repas.

Nous faisons ensuite demi-tour, un petit arrêt requinquant au bar tenue par Amélie et descente par la route.

Nous retrouvons les voitures à 16 h et direction GAP.

En moyenne : dénivelée = entre 500 et 600 m ; temps de marche = 6 h

Merci à Jacqueline et Christian pour leur aide dans les différents parcours.

Nous gardons le souvenir des paysages, du soleil et de l’ambiance « jeune » et dynamique.