Comptes rendus

Canal de Malcros et Lac de Barbeyroux 14 mars 2019

Pas de neige pour les raquettes dans le Champsaur c’est donc en rando pédestre que nous nous sommes baladés en cette belle journée ensoleillée mais qui est vite devenue très très ventée surtout autour du lac !
Marie, Patricia et Serge étaient de la partie, emmenés par la « régionale de l’étape » : Chantal.
Les gapençais s’étaient retrouvés à La Descente à 9 h et je les ai accueillis sous le télésiège de la Lauzière à 9 h 1/2. On rejoint le canal en partant sur la gauche pour ne pas avoir à traverser les pistes de ski, fort peu fréquentées d’ailleurs ! Jolie balade en corniche successivement dégagée ou en sous bois, par endroit, quelques restes de ce que fut la neige cet hiver. Puis nous parvenons à la bifurcation pour descendre vers le lac, descente rapide après s’être réconfortés avec le traditionnel petit « en-cas ». Il est tout juste 11 h30 lorsque nous parvenons au pied de la maisonnette où table et sièges nous attendent comme d’habitude pour le pique nique … là nous sommes un peu abrités du vent et réchauffés par un soleil bienfaisant. Toutefois nous ne nous attardons pas trop car les nuages s’annoncent et le froid nous gagne. Nous amorçons alors le retour par l’autre rive du lac mais nous sommes « bloqués » par une triple rangée de fil de fer barbelés ! c’est donc avec un violent vent de face que nous remontons. Pour finir le chemin du canal est lui bien abrité. Nous rejoignons la station en traversant les pistes désertes pour passer près du bassin de répartition des eaux -un ouvrage d’art inconnu de Marie et Serge.
Petite randonnée de 4 h AR avec un faible dénivelé à peu près 250 m et environs 8 km

Dans le Dévoluy

Nous étions 11 (Christiane, Bernadette, Jacqueline, Françoise, Geneviève,  Josyane, Annie, Marie, Alain, Pascal et Serge) au rendez-vous ce dimanche matin sur le parking des Sénateurs.

Temps froid et sec et le ciel  bleu des Hautes-Alpes.

Les conducteurs nous conduisent jusqu’au point de départ (parking de l’Avalanche, sous le téléphérique du pic de Bure).

01

Chaudement vêtus, nous entamons notre randonnée vers 9 h 20. Nous empruntons  une large piste qui nous conduira, non pas au « Pas du Follet », mais au col de Rabou (1888 m).

En effet, nous avons opté pour le SOLEIL et la traversée du magnifique Vallon des Bruyères.

02

 

Le dénivelé positif prévu n’étant pas atteint nous sommes partis pour l’ascension du Rocher de la Palette repérable à son cairn (2015 m).

IMG_0205

 

8

Quel enthousiasme au sommet avec une vue panoramique et dégagée sur les  alentours (le Pic de Bure et ses paraboles, l’Obiou, le Grand Ferrand, la vallée de Rabou).

9

06

05

Les estomacs criant famine nous redescendons pour trouver un coin abrité, car le fond de l’air est frais.

07

Retour aux véhicules vers 14 h 30 par le même itinéraire.

Sortie de 5 h pour un dénivelé de 690 m et un point culminant à 2015 m.

 

 

Fête du sport à Veynes le 22 septembre 2018

l'accueil du CDRP
Une journée organisée par le CDOS des Hautes-Alpes au plan d’eau de VEYNES ; où le Comité Départemental de la Randonnée pédestre était représenté avec plus de 80 autres disciplines

Cette journée festive était de faire découvrir au plus grand nombre de personnes une grande variété de sports, collectifs ou individuels, à destination ou d’adultes. Cela sans prétention de niveau ou de compétitivité.

20180922_101659

Beaucoup de familles, en particulier des enfants, ont pu s’exercer librement aux activités: ateliers, mise à disposition de matériel…

L’accent a été mis sur la disponibilité des différentes associations qui ont répondu à l’appel. Les bénévoles mobilisés ont été chaleureusement remerciés et reconnus dans leur engagement.

20180922_112305

L’organisation sans faille a fait de cette journée une réussite, agrémentée par un très beau temps.

20180922_110119

Cette initiative sera réitérée l’année prochaine et vous en serez informés.

Jacqueline